Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CaP ou pas CaP ?!

10 km de la 13e corrida de Thiais (94) - Edition du 18/12/2011

18 Décembre 2011 , Rédigé par Hubert Leclercq Publié dans #Récit de course sur route

Corrida de Thisi (94)
 
 
Annulée en 2010 à cause des intempéries, j'avais droit de m'inscrire gratuitement cette année comme tous les concurrents de l'édition précédente.
Alors que je comptais y aller seul car l'ami Pascal a changé d'avis, le collègue Stéphane, qui restait sur la capitale après sa journée de service samedi, a souhaité m'accompagner. Je lui ai prêté une paire de pompes, un short et un maillot pour qu'il puisse participer à la fête.
 
A notre arrivée Il n'y a pas encore grand monde mais  Sylvie est déjà là. Marc et Francine sont aussi présents et ont sorti pour l'occasion leur déguisement. Sylvie me remet un cadeau  fait main pour les fêtes de fin d'année. C'est super sympa, merci beaucoup !!
 
Corrida de Thisi (94)
Francine et Marc
 
Petit à petit la salle se remplit. Beaucoup sont déguisés... en père Noel, c'est de saison. 
La puce fixée à la chaussure, dossard à la ceinture, je vais déposer mes affaires à la consigne. Tout le monde fait des photos, on papote pour passer le temps et  repousser au maximum l'heure de sortie de la salle car à l'extérieur il ne fait pas très chaud. Le groupe PCaP s'est un peu dispersé. Nous n'avons pas fait la traditionnelle photo de groupe.
 
Corrida de Thisi (94)
Merci Francine pour la photo
 
 
Stéphane a récupéré le dossard de Pascal. Nous partons faire quelques tours de piste en guise d'échauffement ou de réchauffement puis nous nous rapprochons de la ligne de départ. Nous retrouvons Sylvie et nous apercevons Francine, Marc, Juan et Audrey. Sur le podium Muriel Hurtis, si je ne me trompe pas, est interviewée puis c'est l'organisateur qui prend la parole et qui nous annonce une chaussée glissante vers le second kilomètre.
 
Corrida de Thisi (94)
Merci Patrick pour la photo !!
 
 
Le départ est donné. Nous piétinerons une bonne trentaine de secondes pour passer sur les tapis. Sur le premier kilomètre  Stéphane et moi allons rester à la hauteur de Marc, Francine et Audrey. On en profite pour faire quelques clichés mais le collègue et moi avons des fourmis dans les jambes alors nous allons accélérer un peu et laisser nos amis.
 
Au second kilomètre et comme annoncé au micro, nous sommes dans une portion ombragée et verglacée.
 
Corrida de Thisi (94)
Photo prise par Steph pendant l'effort
 
C'est  avec la plus grande prudence que je vais passer cet obstacle. Après le 3e kilomètre nous nous retrouvons sur la piste où sera jugée l'arrivée. Vais-je voir Pgaz (Patrick)  qui sort de blessure et qui n'a pas pris le risque de s'élancer avec nous ? C'est super sympa de sa part d'être venu nous encourager et faire des photos mais je sors du stade sans avoir vu notre ami reporter.
Je sais que la descente va bientôt arriver mais qu'après il faudra remonter...
 Au 5e kilomètre,  Stéphane qui ne me lâche pas d'une semelle, m'annonce 25 minutes et des poussières. Mon GPS est resté à la maison pour cause de batterie faible, je n'ai que mon ami pour avoir une idée de l'allure. Ce qui me fait le plus peur, et je lui en fais part, c'est que je n'ai pas couru depuis 15 jours, ou si peu, que je ne pense pas pouvoir tenir à ce rythme. Il me répond que je n'ai pas le choix... on verra bien...
Au ravitaillement de la mi-course je vais prendre un morceau de banane et un gobelet d'eau. Peu avant le 7e km la principale difficulté du jour est là. Je sais que cette côte est composée de 2 parties. La première jusqu'à l'église n'est pas trop raide par contre après la cinquantaine de mètres de répit en centre ville, ça grimpe plus fort jusqu'au 8e km. Cette seconde partie va me casser un peu mais Stéphane est toujours là pour m'encourager de sorte à ce que je ne baisse pas les bras.
 
Corrida de Thisi (94)
Juan déguisé en ange ou en corbeau ?
 
Après avoir bien soufflé pour récupérer un peu de cet effort nous rattrapons Juan qui est un peu gêné pour courir par l'accoutrement qu'il a sur les épaules.  Même pas le temps de papoter. Le sergent chef me rappelle à l'ordre, on est pas là pour discuter... Oui CHEF !!!
Et on double, on double sans arrêt mais que ça devient dur.
Au niveau du 9e km un bénévole s'en prend plein la gueule par un automobiliste excédé à l'idée d'être bloqué dans sa voiture et qui hurle "y'aurait une urgence on fait quoi ? " je lui réponds,  pour défendre le pauvre bénévole, "on appelle les secours".
 
Là encore je suis rappelé à l'ordre, on est là pour finir cette course !!  mais malgré les belles paroles de mon ami je suis au bord du K.O.
3 ou 4 coureurs en profitent pour me dépasser juste avant d'entrer dans le stade. Sur la piste une féminine me double mais je vais réussir à la rattraper et la passer sur la ligne, ce n'est pas galant et m'en excuse.
 
Je remercie mon accompagnateur du jour. qui m'a permis de réaliser là ma meilleure performance de l'année.
 
Corrida de Thisi (94)
Moi et Stéphane
 
 
Puis nous allons rendre la puce contre laquelle on nous remet une médaille et nous rentrons dans la salle pour nous mettre au chaud et nous ravitailler.
 Le groupe se reforme, nos amies marseillaises étaient bien là aussi. Nous échangeons nos impressions sur la course et on commence à parler calendrier pour savoir qui fait quoi et quand aura lieu la prochaine rencontre.
 
Corrida de Thisi (94)
 
Alors que certaines sont à la douche, il se fait tard et nous devons nous quitter. Certains vont prendre la direction de Houilles pour participer à la corrida organisée l'après-midi alors que pour moi c'était la dernière de l'année 2011. L'heure des bilans a sonné...
 
Pas de trace GPS, je vais devoir investir dans un nouvel appareil.
 
Mes photos sur Picasa
Celles de Marc
Celles de Patrick 

Partager cet article

Commenter cet article