Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CaP ou pas CaP ?!

15 km Trail des foulées Cernaysiennes (78) - Edition du 22/05/2011

22 Mai 2011 , Rédigé par Hubert Leclercq Publié dans #Récit de courses nature-trails


 Trail des foulées Cernaysiennes (78)
 
Seconde course de l'année en ce beau week-end de mai. J'ai décidé de m'inscrire à cette épreuve pour faire une course tranquille et profiter du paysage car d'après ce que j'ai lu et vu sur le site internet de l'organisation le parcours à l'air très sympa.
Avant de me rendre dans le village où sera donné le départ ma fille souhaite retrouver le fils de Pascal qui est avec son père aux 24 heures des Yvelines à Feucherolles. Gros détour pour déposer ma fille et saluer les amis présents à cette course que je ne peux pas faire cette année.
Et c'est désormais en solitaire que je rejoins Cernay la Ville.
Sur place j'ai un peu de mal à me repérer mais je trouve un plan de la ville que je n'aurai même pas à consulter car une voix m'interpelle. C'est Nadine, une amie à Sylvie qui va me dire où se trouvent le retrait des dossards, les toilettes, la ligne de départ etc... On en profite pour papoter un peu et nous raconter nos misères.
Elle est un peu inquiète de l'état de son genou. D'après son médecin elle aurait une tendinite de la patte d'oie mais elle souhaite quand même participer à la fête tranquillement.
Elle connait cette course mais comme le parcours a été légèrement modifié cette année la seule chose dont elle est certaine c'est que le tracé est magnifique sans piège mais avec de belles côtes sur la fin.
 

Trail des foulées Cernaysiennes (78)
Après m'être changé puis avoir pris quelques photos nous allons nous séparer pour aller nous échauffer. On se souhaite une bonne course et je pars trottiner une petite quinzaine de minutes car 10 heures approche à grands pas.

Trail des foulées Cernaysiennes (78)
Moi et Nadine

2 minutes avant l'heure H. Comme prévu je me mets en queue de peloton  et au son de la trompette les quelques 400 concurrents s'élancent. C'est en bon dernier, 29 secondes après le premier ((la preuve en vidéo) que je franchis la ligne sous les applaudissements d'un public très chaleureux.
Le premier km est passé en 5'41. C'est un chouilla rapide mais je ne m'en suis même pas rendu compte et tout va pour le mieux.
Après 1,6 km de bitume nous entrons dans la forêt et nous ne la quitterons que pour traverser quelques routes. C'est un sentier souvent pas très large, parfois un peu sablonneux, pas mal de racines d'arbres et quelques pierres, il faut être prudent. Je ne prends pas de risque, je reste derrière un groupe que je vais suivre jusqu'à l'abbaye des Vaux de Cernay.

Trail des foulées Cernaysiennes (78)

Le 5e km approche, nous sommes dans le magnifique domaine de l'abbaye cistercienne du XIIe siècle des Vaux de Cernay  où je m'arrête pour prendre des photos. Quelques concurrents profitent de mes arrêts clichés pour me passer puis je les repasse avant de m'arrêter de nouveau et ceci pas mal de fois. Ma  séance de fractionné terminée, juste avant de sortir du domaine une coureuse du CIV Cheuvreuse (Les Coureurs Indépendants de la Vallée de Chevreuse) me demande où est le ravitaillement. La seule information que je peux lui donner est celle que j'ai lu sur le site de l'épreuve, à savoir 1 ravito au 7e km mais c'est peu avant cette borne kilométrique que nous allons effectivement  le trouver.

Trail des foulées Cernaysiennes (78)

La ravito avalé je reprends mon chemin pour les 7 kilomètres qui me sépare de l'arrivée. Nous longeons par l'extérieur le domaine des Vaux de Cernay, le parcours est agréable, assez sablonneux puis arrive le 9e km où j'ai rattrapé un groupe qui commence l'ascension d'une belle côte. Il parait que la course commence là !
Impossible de courir dans cette montée, c'est à la queue leu leu que nous la gravissons. Je m'arrête pour prendre quelques photos, les personnes devant moi s'éloignent. Une fois en haut et jusqu'à l'arrivée vont se succéder de courtes mais fortes montées et descentes que je vais franchir en marchant. De toute façon je vais aussi vite que les personnes qui montent en trottinant. C'est ainsi que je vais remonter pas mal de coureurs. Je me retrouve quelque fois seul mais comme le parcours est très bien balisé aucun risque de se perdre. Puis je vais me retrouver dans un endroit un peu magique avec des rochers sur ma gauche et une petite rivière sur la droite, superbe.
Depuis que nous sommes en forêt j'ai évité la chute de peu à plusieurs reprises faute d'inattention mais avant le 12e km j'ai peur pour ma cheville qui est partie de travers dans une descente mais heureusement pour moi plus de peur que de mal, tout va bien. Depuis le ravito personne ne m'a passé et je remonte pas mal de coureurs.
Dernier obstacle puis j'arrive dans l'avant dernière ligne droite. Le public se fait plus nombreux et là un extra-terrestre me dépose littéralement, quelle pêche !. L'arrivée est en vue. La course est terminée, dommage, j'aurai bien fait quelques kilomètres de plus.

Trail des foulées Cernaysiennes (78)



Quelques photos, un ravito pris vite fait , même pas le temps d'attendre Nadine (j'espère qu'elle n'a pas trop souffert) je file car je dois passer récupérer ma fille, Pascal et son fils à Feucherolles. Au passage Pascal  a terminé premier du 24 en relai (par équipe de 6 coureurs).
Voilà une matinée qui est passée trop vite. Prochain rendez-vous au 10 km du château de Vincennes le 12 juin.
 

Partager cet article

Commenter cet article