Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CaP ou pas CaP ?!

26 km trail du four à chaux à Nandy (77) – Edition du 07/10/2012

7 Octobre 2012 , Rédigé par Hubert Leclercq Publié dans #Récit de courses nature-trails

 

Une semaine après un trail sympa de 32 km terminé un peu dans la douleur j’enchaîne sur cette épreuve de 26 bornes. A part un test d’effort chez le cardiologue en début de semaine je n'ai fait aucune activité physique. Faut dire que la météo ne s'y prêtait pas et puis j'avais trop de boulot.
Euh, j'en vois rire, mais c'est vrai, y'a des fonctionnaires qui bossent...

Jusqu'à la veille de l'épreuve la pluie n'a cessé de tomber. J'ai peur que cette course ne se transforme en bain de boue. Merci Francine et Nadia de m'avoir recommandé ce parcours du combattant... Il a même plu une bonne partie de la nuit ce qui n'a pas empêché le déroulement des animations bruyantes organisées dans la cour d'honneur des Archives nationales à l'occasion de la nuit blanche. J'ai quand même réussi à m'endormir à l'heure prévue. Petite parenthèse. Certains ne devraient pas prendre leur voiture le lendemain de la nuit blanche : J'ai failli me faire couper en deux par deux véhicules qui ont grillé un feu rouge rue de Rivoli puis, plus loin sur l'autoroute, un type est bloqué dans son vito (non non, ce n'est pas le bagnard) sur la voie du milieu, roue avant pliée, sans éclairage. Le sur-accident est évité de justesse. Fait ouvrir les yeux quand on conduit !! J'arrive vivant à Nandy, commune de la Seine et Marne, à deux pas de l'Essonne. La ville de cinq mille habitants est juste à côté de la forêt de Rougeau qui sera notre terrain de jeu. Mais c'est qu'il y a beaucoup de monde et la place que j'ai trouvé pour la voiture me semble bien loin de la forêt.

 

En allant chercher mon dossard je croise Marc et son fils Tristan. Marc sort tout droit des 100 km de Millau. Il est venu pour accompagner son fils et le supporter. Une fois mon dossard en main je retourne à la voiture pour me changer et laisser mes affaires. En chemin je vais croiser de nouveau la famille Destal et papoter un peu avec eux si bien que je me retrouve un peu à la bourre.

 

Une fois en tenue je file vers le départ en trottinant histoire de chauffer la machine. A deux pas du départ je tombe sur Nadia et Marc en pleine discussion, un petit bonjour, on immortalise l'instant et direction la queue de peloton. C'est qu'il y a beaucoup plus de monde que la semaine dernière... Nadia nous a confié que le nombre de participants est plus élevé que l'année dernière malgré toutes les nombreuses épreuves organisées dans et à proximité de la capitale (10 km Paris centre, L'odysséa dans le bois de Vincennes, les 10 km de Neuilly sur Seine, l'ecorun92...). De ce côté là c'est une réussite.

 

Avant le coup de pétard, le speaker nous demande d'être vigilant car certaines parties du parcours sont très glissantes. Puis, après avoir donné le top départ à l'athlète non voyant sous les applaudissements de la foule, 5, 4, 3, 2, 1, Partez !!!! Contrairement à la semaine dernière je vais être plus sage et respecter l'allure que je me suis fixée. Les kilomètres vont s’enchaîner tranquillement, sans forcer.
Le terrain n'est pas aussi détrempé que je me l'imaginais. Certains passages sont effectivement un peu glissant mais pas de champ de boue. Un première boucle que nous allons faire en compagnie des concurrents du 11 km. Rien de bien méchant, un petit faux plat avant d'arriver au premier ravitaillement.
Après la pause restauration, un petit tour dans les bois pour revenir à proximité des tables par une petite grimpette (km 6 et 21). 7e km, puis au 22,5 km nous aurons à "escalader" une carrière, le "four à chaux". Des cordes ont été installées pour nous aider à monter 2 buttes bien glissantes.


Au second passage

 

A partir de là le sentier que nous empruntons surplombe la Seine, la vue est belle mais impossible de m'arrêter pour prendre une photo, je risque de géner les personnes qui me suivent. Devant moi 2 gars discutent de leur conquêtes féminines, parfois il est préférable d'avoir la musique sur les oreilles... Bref, pour revenir à nos moutons, cette première boucle va se terminer par une belle descente dont une partie est pavée puis par la remontée de celle-ci et plus encore. C'est LA grosse difficulté du jour qui va nous ramener sur la zone de départ, là où les concurrent du 11 km vont filer vers l'arrivée alors que pour nous il y a encore 15 km à faire. Rien de tel qu'un bon ravitaillement pour commencer le second tour !!

 

Désormais il y a moins de monde. Les 5 kilomètres qui suivent sont une découverte avant de revenir sur le tracé de la première boucle. Toujours en forêt, le parcours est très agréable. Du côté du ciel ça s'arrange. Le soleil va faire disparaître des nuages qui se sont montrés très menaçants pendant un certain temps. Le parcours sera aussi différent entre les kilomètres 16,5 et 19,3. Au ravito du 17e il n'y a de boisson gazeuse chimique de couleur noire ce qui agace un peu une concurrente. A partir de là je vais faire le yoyo avec une charmante concurrente aux couleurs de Bussy. Nous n'allons plus nous quitter jusqu'au 25e km où elle va s'arrêter, je suppose pour régler un problème technique.

 

Dernière descente

dernière grimpette dernière ligne droite L'arrivée

 

Voilà une belle épreuve qui se termine. Encore une fois les douleurs aux pieds ont commencé à faire leur apparition vers le 20e. Plus supportable que la semaine précédente mais présentes quand même et ça m'énerve. Semelles HS ou chaussures ? Réponse peut-être au prochain épisode, un trail nocturne de 38 km dans l'Eure le 20 octobre. Ca va être chaud !!!

 

Après avoir récupéré un beau maillot et m'être restauré je file à la voiture pour me changer et reprendre la route. Beaucoup de monde sur la capitale, A6b bloquée, bouchon sur le périphérique, un beau bordel...

Grâce à une très belle organisation et à des bénévoles formidables la matinée a été magnifique. Une très belle course à faire et/où à refaire.

 

Mes photos sur picasa

Trace GPS chez Garmin  ou openrunner

Merci de m'avoir lu et à bientôt !!!

Partager cet article

Commenter cet article